Les différentes techniques de cuisson pour une alimentation hypotoxique

Il est difficile de faire un choix entre les différents modes de cuisson. Notre post de la semaine prend le temps de vous détailler les pour et les contre pour vous aider à ne pas « étrangler » vitamines et minéraux et surtout à éviter une alimentation toxique !

La cuisson modifie la structure chimique des aliments. Elle modifiera le goût, la couleur, les textures. C’est une véritable avancée car en matière d’hygiène aussi elle permet de détruire parasites et bactéries. Cependant, il faut garder à l’esprit que le mode de cuisson influe directement sur la qualité nutritive des aliments. En effet, certains composés sont rendus solubles et migrent soit vers l’intérieur, soit vers l’extérieur détruisant ainsi certaines substances désirables comme les nutriments (vitamines, minéraux, antioxydants).

Il est donc important de cuire les aliments rapidement et surtout dans très peu d’eau.

 

 

Les différents modes de cuisson et les apports en nutriments, vitamines & minéraux :

 

Cuisson à L’eau bouillante : Il est préférable d’y cuire les légumes racines (navets, carottes, panais…) car il est possible de perdre jusqu’à 40% des substances intéressantes lors de ce type de cuisson.

 

Cuisson à l’étouffée : Nous parlons ici de légumes comme les poivrons, courgettes, aubergines, sans oublier les fruits. Plus leur cuisson est courte, plus les nutriments sont préservés – il y aura tout de même une perte de 30% des vitamines mais les minéraux seront préservés.

 

Cuisson vapeur : Le goût est préservé, mais l’oxydation de la cuisson vapeur élimine 30% de la vitamine C. Il faut donc impérativement une cuisson brève pour limiter ce phénomène.

 

Cuisson à l’autocuiseur ou à la cocotte minute : Environ 30% des vitamines sont perdues lors de ce mode de cuisson. Pour éviter au maximum la perte des minéraux pensez à mettre un panier vapeur. Mais la température élevée de la cuisson à l’autocuiseur (100°) est un peu trop chaude à mon sens.

 

La poêle ou le wok : C’est un mode de cuisson très intéressant car la perte des vitamines est inférieure à 25% et celle des nutriment quasi-nulle à condition de cuire vos légumes al dente ! Petit conseil : si vous cuisiner à la poêle ou au wok, émincez finement vos légumes, cela favorise la cuisson.

 

Cuisson papillote : Elle est très intéressante car un minimum de nutriments  essentiels sont perdus. La papillote doit être faite avec du papier sulfurisé et en aucun cas de l’aluminium !

 

La cuisson idéale reste la Vapeur douce : La bonne nouvelle c’est qu’il est possible de la réaliser de différentes manières. Un appareil à vapeur dédié, avec une casserole au micro-ondes et même sur un couscoussier. La vapeur va monter et entraîner avec elle les pesticides et autres produits toxiques au fond du récipient.De plus, du fait d’une courte cuisson, les nutriments intéressants seront pratiquement tous préservés.

 

Quant à la cuisson au barbecue, il ne faut pas en abuser !!!

Pour finir, n’oubliez pas de manger cru, surtout pendant les belles saisons et pensez aux marinades (au citron par exemple) qui accompagnent vos viandes et poissons frais ! Mettez des couleurs dans vos assiettes et prenez l’habitude de diviser vos portions en vous servant dans de plus petites assiettes par exemple.

 

L’assiette Idéale doit être composée en règle général de ½ de féculent et l’autre moitié à part égale entre protéine et légumes cuits + un bol de verdure. En cas de perte de poids, réduisez de moitié les féculents sans JAMAIS les supprimer ! Et n’oubliez pas de boire 1 litre et demi d’eau faiblement minéralisé hors des repas.

Micronutrition

Bien-être

Spiruline Bio

15,00  TTC

Anti-âge

Oméga 3

20,00  TTC

Bien-être

BioDétox

14,00  TTC
14,00  TTC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *